Le luxe s’affiche sur Second Life

8 août 2007

Second Life est un monde virtuel, sorte de plate-forme de jeux vidéo dernière génération dans laquelle votre personnage évolue. En fait votre « second vous » est matérialisé sous la forme d’un personnage (vous seriez surpris de comparer l’avatar virtuel à son créateur, les différences sont parfois énormes). Et puisque les vicissitudes de votre propore vie ne vous suffisent pas, vous avez pour mission de réussir aussi votre « second life », de vous loger, nourrir, habiller,… Ce qui tombe plutôt bien, puisque des milliers de marques sont là pour vous y aider…

Je parlerai volontiers de Second Life pendant des heures (et oui, pourquoi pas?) mais ce qui m’intéresse ici c’est le buzz créée autour de ce phénomène et l’engouement des marques pour la fantastique opportunité virtuelle: des milliers d’internautes « early-adopters », addicts aux nouvelles technologies et prêts à se jetter à pieds joins dans la nouveauté virtuelle.
Les marques présentes ne sont pas en recherche de notoriété mais plus généralement de conquête de prospects par le biais de la toile ou de buzz autour d’un lancement. Régulièrement sur Internet, ils sont déjà éduqués à la navigation, à l’achat en ligne et s’informent par ce média quasi-quotidiennement. 

Plus que du Marketing communautaire (sujet qui me tiens à coeur puisque j’y consacrerai mon mémoire de fin d’études!!!) nous parlons de Virtual Marketing donc d’un travail sur l’image et la promotion principalement.

Les « rich people » désormais convaincus par le Web, Internet peut devenir du « pain bénit » pour les acteurs du luxe qui devront sortir du schéma classique Genève-Golf-Yacht-course-équestre,etc.

Les dernières marques cosmétiques/luxe présentes sur Second Life…

Lire la suite de l’article »

Bijoux et Montres de Luxe sur Amazon

8 août 2007

Lu dans le Journal du Net – Newsletter du 08/08/2007 

amazon.jpgTandis qu’Amazon.com annonce une augmentation de 260 % de ses ventes de diamants et de 169 % pour les pierres précieuses au deuxième trimestre 2007, le cybermarchand a ouvert des liens vers sa rubrique bijouterie et montres sur ses versions anglaise, allemande et japonaise.
Amazon propose des bijoux griffés Miss Sixty, Crislu and Sajen, mais également des marques telles que Cartier, Omega, et Tag Heuer. Tout un ensemble de guides d’achat est fourni aux internautes pour les accompagner dans le choix de perles, de diamants et de pierres précieuses.

Gisele Bundchen se paie Cacharel

7 août 2007

giselebundchen1.jpg

Gisele est le top le mieux payé du monde certes, mais elle en veut encore, et elle a bien raison… (Que feriez-vous à sa place?).
Alors « Ange » de Victoria’s Secret pendant des années, elle a quitté la marque (pour raisons financières?) et a signé un contrat de plusieurs millions de dollars avec Cacharel, pour être le visage d’une Liberté.

Gisele est le plus célèbre mannequint au Japon, en Chine et à l’Est, zones que cible Cacharel pour 2008…

Drew Barrymore sera le premier visage « star » de Gucci

7 août 2007

drewbarrymoregucciad.jpg

Dès Septembre 2007, Drew sera le visage de Gucci, une première pour la marque qui n’a représenté jusqu’alors que de top-modèles anonymes dans ses campagnes. Ce sont deux photographes allemands, Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin qui ont « shooté » l’actrice dans un studio à Paris.

“Drew brought wonderful energy and excitement to this project. She is such a strong and confident woman, but her humour and sensitivity made her completely disarming,” a déclaré la directrice artistique de Gucci , Frida Giannini.

Selon le magazine WWD, le segment joaillerie aurait la plus grosse croissance du groupe (4,5% du CA de Gucci, de plus de 2 milliards d’euros.

 

Paris Hilton, égérie du joaillier Damiani

7 août 2007

parishilton.jpg

Paris Hilton vient de signer un contrat de trois ans avec le joaillier italien Damiani, qui propose à la star d’être le visage de la nouvelle Collection Bliss. Cette ligne déclinera des articles en or, en bois, en acier inoxydable et, heuresement pour Paris, en diamants.
Silvia Diamani, vice présidente, a déclaré concernant la collection:  » Elle est parfaite. C’est notre ligne la plus jeune et la plus à la mode ».La maison de plus de 83 ans n’en ai pas à sa première collaboration avec les stars: Gwyneth Paltrow avait représenté la marque, ainsi que Brad Pitt, co-designer de la collection « DSide »… la maison aurait d’ailleurs conçu les bagues de mariage et de fiancailles de l’ex couple Pitt-Aniston!Pour se procurer un bijoux Damiani, il faudra débourser entre 60 et 3.000 dollars, des prix plutôt abordables…

Quand j’ai décidé d’être Consom’acteur…

6 août 2007

Lorsque j’ai tapé « Consom’acteur » sur mon moteur de recherche préféré, je suis tombée, à ma grande surprise, sur des sites de commerce équitable! Mais puisque toutes les tendances phares nous viennent des Etats-Unis, de la Communauté Gay ou de l’Ecologie, j’y crois. 

Je lis la définition  »équitable » de Consommation responsable: « Le « consom’acteur » responsable fait de ses achats des actes « politiques » : il réfléchit, regarde, écoute, prend conscience des conséquences sociales des « bas prix », achète des produits du commerce équitable, contrôle les labels, valide l’origine sociale des produits » (http://www.alliances-asso.org/htm/glossaire.htm).

Bien que la consommation responsable soit un exemple, le consom’acteur en général consommerait différement: il donnerait son avis sur tout, dirait comment il souhaite être servi et bouderait les marques qui ne se plient pas à ses exigences. La technique est de demander aux clients comment ils veulent être servis, par exemple: « Vous venez d’effectuer un achat, quels service vous a manqué? », tel un retour d’expérience.

Me demander mon avis, me permettre de participer à la création d’un produit, d’un service, me semble parfaitement flatté mon égo! Mais que faut-il faire pour participer à la R&D d’un produit? Et si moi aussi je voulais être consom’actrice? A priori il faudrait avoir un talent particulier (ce qui n’est pas mon cas). Par exemple: un dessinateur proposerait un packaging, un dj créerait la musique d’une publicité…très souvent sous la forme d’un concours. Résultats: un buzz énorme autour du lancement, des communautés qui se rassemblent autour d’un même objectif et biensûr un sentiment général d’avoir « fait soi-même » cette campagne… et l’on connait le succès des produits « c’est moi qui l’ai fait!! ». Dans ce cas, le consommateur est directement le co-auteur de la marque.

Je vais de ce pas faire ma petite enquête et tenterai de tester pour vous la Consom’action! A suivre…

Le RichMedia / Nouveaux médias

6 août 2007

Le rich média ou Media enrichi est un format multimadia et intéractif. Le terme regroupe « l’ensemble des technologies nouvelles qui permettent d’inclure; notamment dans la publicité; des contenus multimédias (vidéo, son, animation), parfois accompagnés d’effets spéciaux ». (www.journaldunet.com). C’est la version Web 2.0 de la communication online. On parle alors d’e-mails vidéo qui permettent de théâtraliser le produit (très utilisé dans le luxe), d’e-pub, de podcasting/video casting, de marketing mobile, de streaming vidéo, du son, des photos. Le Rich média concerne les formats basés sur une technologie Flash, sous-entendu le graphisme du rich media est une priorité et vient en rupture du simple Gif statique utilisé comme lien.

Lire la suite de l’article »

Le LiveChat, un service de luxe!

6 août 2007

Comment une marque de luxe peut-elle conserver son image sélective sur un média de masse?
Outre la restitution de l’univers de la marque (respect de la charte graphique, navigation simple et intuitive, utilisation de RichMedia/Flash/Vidéo, de contenus de qualité, mise en avant des photos de produits, etc.), il est essentiel pour elle d’apporter sur le Web sa valeur ajoutée en boutique: le sens de l’accueil, du service, voire du « dévouement ».
C’est désormais chose possible avec les technologies telles que le LiveChat.

Lire la suite de l’article »

Cartier ouvre 10 succursales en Chine

3 août 2007

cartierchine.jpg

Cartier a déclaré que jusqu’en 2008, la marque comptera 24 succursales au total.
Le directeur général de Cartier pour la Chine a affirmé que récemment, Cartier connaissait d’excellentes perspectives de développement sur le marché chinois et que ses clients étaient principalement des cols blancs de haut rang. Durant la première moitié de l’année écoulée, le chiffre des ventes sur le continent chinois et à Hongkong a augmenté de 25%, soit 27,6 milliards de yuans, équivalant à 12% de son volume total des ventes.

Vuitton persiste en Chine

3 août 2007

vuittonchine.jpg

Louis Vuitton souhaite ouvrir « 2 à 3 » magasins par an en Chine dans les prochaines années, et précise son objectif: faire du pays son premier marché pour 2025. La boutique à Pékin inaugurée récement est la deuxième plus grande de la région Asie-Pacifique (hors Japon) avec celle de Shanghaï ouverte l’an dernier. Au total, 12 points de vente en Chine!

1234